Logement, transport, assurance… que prévoir?

Une fois que vous avez réalisé vos démarches d’immigration et établi vos perspectives budgétaires, vient le temps de concrétiser un peu plus votre projet d’études en explorant vos possibilités de logement et de transport pour vous rendre jusqu’à Chicoutimi.

Trouver un logement
Admis à l’automne 2023, dites-nous où vous en êtes de vos recherches

Compléter le sondage

Deux choix s’offrent à vous : vivre sur le campus ou hors du campus. Chaque choix a ses avantages et ses inconvénients, il vous appartient d’en évaluer les possibilités et de mener les démarches s’y rattachant. Visitez la page Service Info-Logement (SIL) pour avoir accès à tous les hyperliens utiles ainsi qu’à une foire aux questions dédiée à cette question.

Accéder au Service Info-Logement

Bon à savoir

Ce n’est pas toujours évident de s’y retrouver dans la classification des habitations au Québec ! Petit lexique pour vous aider à naviguer efficacement à travers les liens que nous vous proposons:

 3½, 4½, 5½

Il s’agit d’indications sur le nombre de pièces dans l’appartement, par exemple, un 3½ ne comportera sans doute qu’une seule chambre, un 4½ probablement deux, et ainsi de suite. Le ½ correspond généralement à la salle de bains.

Pieds carrés (aussi p.c. ou pi²)

En Amérique du Nord, c’est l’unité de mesure pour déterminer la surface habitable d’un logement. Un mètre carré équivaut à environ 10 pieds carrés, cela peut vous aider à vous faire une idée !

Service inclus (ou serv.)

Au Québec, certains logements incluent l’électricité et le chauffage dans le prix du loyer, regroupés sous l’appellation « service ». Parfois, il peut également s’agir du Wi-Fi, mais c’est plus rare.

A/C

Si l’annonce que vous repérez comporte cette mention, c’est que le logement est climatisé. Ce qui peut s’avérer extrêmement utile même encore au mois de septembre, si vous avez la chance de vivre le fameux été indien !

N/F

Si vous repérez un logement comportant cette mention (et ils sont nombreux au Québec), c’est que le propriétaire n’accepte pas que leurs locataires fument à l’intérieur du logement.

Se rendre jusqu’à Chicoutimi
Choisissez vos dates d’aller-retour

À l’aller, il faut prévoir d’arriver quelques jours avant le début du trimestre, afin d’avoir assez de temps pour bien vous installer dans votre nouveau milieu de vie. Au retour, assurez-vous d’être disponible jusqu’à la fin de votre dernier trimestre d’études. Votre date de retour correspondra donc au lendemain de la date de fin de votre dernier trimestre d’études à l’UQAC.

Bien entendu, vous pouvez rester quelques jours après la date de fin de trimestre si vous comptez faire un peu de tourisme par exemple. Vous avez le droit de rester sur le territoire jusqu’à 90 jours après l’expiration de votre permis d’études (si applicable). Pour déterminer votre date de retour, consultez les calendriers universitaires des prochains trimestres.

Choisissez votre aéroport d’arrivée

À partir de votre pays, vous aurez la possibilité d’arriver dans deux aéroports internationaux :

Vous pouvez aussi prendre une correspondance à Montréal pour vous rendre jusqu’à l’aéroport Saguenay-Bagotville, situé à 15 minutes à peine de Chicoutimi en voiture.

Achetez votre billet d’avion

Avant d’acheter vos billets d’avion, assurez-vous d’avoir obtenu vos documents d’immigration (si applicable). Sinon, optez pour un billet d’avion avec une date de départ modifiable.

De l’aéroport à l’UQAC

Selon la destination choisie, les tableaux ci-dessous vous indiquent comment vous pouvez vous rendre jusqu’à Chicoutimi.

 

Montréal – Chicoutimi

Options Directives Durée Coût
1. Par avion de l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau de Montréal vers Chicoutimi Étape 1: Prévoir un vol interne jusqu’à l’aéroport de Bagotville (YBG). Prendre votre correspondance.
Étape 2: Prendre un taxi dès votre arrivée à Bagotville (pas de réservation nécessaire).
Entre 1 h 30 et 2 h 30 Coût du billet d’avion variable, 25 $ à 35 $ pour le taxi
2. Par autobus de l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau de Montréal vers Chicoutimi Prendre l’autobus direction Saguenay depuis l’aéroport.

*Lorsque vous serez arrivé à Chicoutimi, vous pourrez prendre un taxi pour vous rendre à l’université. La distance est de 2 km.

Entre 6 h et 7 h 30 Environ 98 $ taxes incluses (avec carte étudiante valide de votre pays)
3. Par autobus du centre-ville de Montréal vers Chicoutimi Étape 1: Prendre la navette 747 depuis l’aéroport Pierre-Elliot-Trudeau vers le centre-ville de Montréal. Descendre à l’arrêt final : Berri-UQAM.
Étape 2: Prendre l’autobus direction Saguenay au terminus d’autobus Berri-UQAM.
Entre 6 h et 6 h 30 Environ 84 $ avant taxes (avec carte étudiante valide de votre pays)
4. Par covoiturage de Montréal vers Chicoutimi Vous avez la possibilité d’utiliser le système de covoiturage Amigo Express. Pensez à réserver votre place et à choisir stratégiquement votre lieu de départ et votre lieu d’arrivée.
ATTENTION: Vous devez trouver un conducteur prêt à accepter de grosses valises!
Entre 5 h et 6 h 30 $ à 45 $ avant taxes et avant abonnement

 

Québec – Chicoutimi

Options Directives Durée Coût
1. Par autobus de Sainte-Foy vers Chicoutimi Étape 1: Prendre un taxi pour vous rendre au terminus d’autobus de Sainte-Foy depuis l’aéroport international Jean-Lesage de Québec.
Étape 2: Prendre l’autobus en direction du Saguenay, arrêt Chicoutimi.

* Lorsque vous serez arrivé à Chicoutimi, vous pourrez prendre un taxi pour vous rendre à l’université. La distance est de 2 km.

Entre 3 h et 5 h Environ 47 $ (avec carte étudiante valide de votre pays)
2. Par autobus du centre-ville de Québec vers Chicoutimi Étape 1: Prendre un taxi pour vous rendre à la gare d’autobus du centre-ville (Gare du Palais) depuis l’aéroport international Jean-Lesage de Québec.
Étape 2: Prendre l’autobus en direction du Saguenay, arrêt Chicoutimi.

* Lorsque vous serez arrivé à Chicoutimi, vous pourrez prendre un taxi pour vous rendre à l’université. La distance est de 2 km.

Entre 2 h et 3 h Environ 60 $ (avec carte étudiante valide de votre pays)
3. Par covoiturage de Québec vers Chicoutimi Vous avez la possibilité d’utiliser le système de covoiturage Amigo Express. Pensez à réserver votre place à choisir stratégiquement votre lieu de départ et votre lieu d’arrivée.
ATTENTION: Vous devez trouver un conducteur prêt à accepter de grosses valises!
Entre 2 h et 2 h 30 10 $ à 25 $ avant taxes et avant abonnement

S’assurer convenablement

Si votre pays d’origine a signé une entente de sécurité sociale avec le Québec, vous pourriez bénéficier de la protection du régime public d’assurance maladie du Québec (RAMQ) gratuitement. Pour connaître votre admissibilité, cliquez ici.

Vous êtes admissible?

Il vous faut vous procurer avant le départ un formulaire d’attestation spécifique :
FRANCE : SE-401-Q-106
BELGIQUE : BE/QUE 128

Ensuite, vous devez effectuer la démarche dès votre arrivée au Québec pour obtenir la carte d’assurance maladie du Québec qui se fait maintenant entièrement en ligne. Cliquez ici pour débuter votre demande.

Une fois que vous aurez reçu votre lettre confirmant votre adhésion, la charge d’assurance Desjardins de 300 $ pourrait vous être retirée. Cliquez ici pour connaître la procédure.

Vous n’êtes pas admissible?

Vous devez contracter obligatoirement l’assurance Desjardins pour étudiants internationaux. Aucune action à poser! Vous serez automatiquement inscrit à l’assurance Desjardins pour les étudiants internationaux de l’UQAC.

En savoir plus sur l’assurance Desjardins

L’assurance maladie et hospitalisation est obligatoire pour la durée totale de vos études au Québec. Voici un tableau récapitulatif pour mieux vous y retrouver :

Assurances Obligatoire ou facultative Précisions
Assurance maladie et hospitalisation de Desjardins Obligatoire pour les personnes venant des pays qui n’ont pas d’entente avec le Québec en matière de sécurité sociale. Aucune autre démarche à faire, vous serez automatiquement inscrits. Cliquez ici pour en savoir plus.
Inscription à la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) Possibilité de remplacer l’assurance Desjardins par une carte de la RAMQ pour les personnes venant de pays qui ont une entente avec le Québec en matière de sécurité sociale. Cliquez ici pour plus de détails.
Soins dentaires et autres assurances collectives Complètement facultatives. À titre d’étudiant de l’UQAC, vous êtes automatiquement inscrit à un régime collectif négocié par le MAGE-UQAC. Cliquez ici pour en savoir plus sur cette assurance.

Ouvrir un compte bancaire

Si vous venez étudier au Québec pour plus d’un trimestre, il vous sera utile d’ouvrir un compte bancaire au Québec. En règle générale, ne serait-ce que pour éviter des frais d’opérations trop élevés, il est justifié d’ouvrir un compte bancaire au Québec.

Voici quelques questions à vous poser pour bien choisir votre établissement financier québécois:

  1. Recevrez-vous des transferts d’un compte provenant de l’étranger? Certains établissements financiers au Québec ont des ententes avec des banques étrangères et offrent des frais de transfert réduits. Renseignez-vous auprès de votre banque si un tel mécanisme existe, ceci pourrait vous guider dans vos choix.
  2. Lorsque vous retirerez de l’argent au Québec à partir de votre compte à l’étranger, avez-vous des frais de transaction? Ces frais varient considérablement d’une institution à l’autre et peuvent être relativement élevés.
  3. Peut-on retirer de l’argent à l’université? À l’UQAC, le distributeur de billets situé au pavillon principal appartient à la Caisse Populaire Desjardins. Les clients de cette institution financière peuvent donc retirer des espèces sans payer de frais de transaction.

Il existe au Québec plusieurs institutions financières, qui offrent une panoplie de services, en fonction de vos besoins. La plupart des institutions financières au Québec disposent de forfaits transactionnels « étudiant » qui vous offriront certains avantages.

À votre arrivée à l’UQAC, ce point sera abordé à une rencontre obligatoire d’information, dont vous serez informé par courriel.

Travailler pendant ses études
Sur le campus

Certains étudiants internationaux peuvent travailler sur le campus dès leur arrivée. Plusieurs types d’emploi sont offerts aux étudiants : la cafétéria, le magasin scolaire, la cantine, etc. Des emplois d’assistant de recherche, d’auxiliaire d’enseignement, de monitorat ou de chargé de cours sont également offerts aux étudiants plus avancés dans leurs études, inscrits à la maîtrise ou au doctorat.

Vérifier votre admissibilité

Le Mouvement des Associations Générales Étudiantes de l’Université du Québec à Chicoutimi (MAGE-UQAC) est le plus gros employeur du campus. Vous pouvez travailler dans leurs différents services tels que la cafétéria, la cantine, la reprographie étudiante, le Baruqac et le Traiteur.

Également, à chaque rentrée universitaire, l’Association des diplômés de l’UQAC (ADUQAC) est souvent à la recherche d’agents pour le centre d’appel de l’UQAC.

Hors campus

Certains étudiants internationaux ont la possibilité de travailler hors campus pendant leurs études à l’UQAC. Pour en connaître les conditions d’admissibilité et les procédures, veuillez consulter le site d’IRCC.

Vérifier votre admissibilité
Obtenir un numéro d’assurance sociale (NAS)

Vous avez besoin d’un numéro NAS de Service Canada pour travailler au Canada ou pour profiter des avantages et des services des programmes gouvernementaux. Pour présenter une demande de NAS, il vous faut un permis d’études portant l’une des mentions suivantes :

  • Peut travailler hors du campus 20 heures par semaine, ou à temps plein pendant les congés scolaires prévus au calendrier, si les critères décrits à l’alinéa 186v) du RIPR sont respectés.
  • Peut accepter un emploi sur le campus ou hors du campus s’il répond aux critères d’admissibilité aux termes du R186f), v) ou w). Doit cesser de travailler s’il ne respecte plus ces critères.

Si aucune de ces mentions ne figure sur votre permis d’études, vous devez présenter une demande visant une modification de votre permis d’études avant de pouvoir présenter une demande de NAS. Aucuns frais ne sont requis pour effectuer cette modification. En revanche, si votre permis d’études porte la mention « Le présent permis n’autorise pas son titulaire à occuper un emploi hors du campus au Canada » et que vous avez changé de programme d’études, vous devez présenter une demande pour changer les conditions de votre permis d’études et payer les frais applicables.

Où présenter une demande de NAS à Saguenay?

Présentez-vous au bureau de Service Canada à Saguenay au 98, rue Racine Est, Chicoutimi (+1 (800) 622-6232).

Où présenter une demande de NAS à Montréal?

Présentez-vous au Centre Service Canada, complexe Guy-Favreau, suite 034, 200, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal.

Quel est le salaire minimal que vous pouvez espérer gagner en travaillant sur le campus ou hors campus?

Cela variera en fonction de l’entreprise qui vous embauchera. Toutefois, la loi sur les normes du travail au Québec prévoit un salaire minimum. Apprenez-en plus à ce sujet.

Si vous avez le droit de travailler (sur le campus ou hors campus), combien d’heures pourrez-vous travailler par semaine?

Il n’existe aucun maximum pour le nombre d’heures si vous occupez un emploi sur le campus ; en revanche, un maximum de 20 heures par semaine durant une session régulière est exigé pour les emplois hors campus (maximum de 40 heures pendant les congés).

Est-ce qu’il est possible de travailler à l’intérieur du campus avec le CAQ?

Non, c’est le permis d’études qui déterminera si vous avez le droit de travailler ou non pendant vos études, sur ou hors campus.

Budget  Intégration